Translate

mardi 24 septembre 2013

un rêve inachevé...

Eh bien voilà. Mon fol espoir de pouvoir disputer le Xpokertour, né en début de semaine a pris des airs de réalité ce vendredi matin, lorsque l'organisation de Bwin m'appelle au téléphone en catastrophe à la suite d'un désistement de dernière minute pour la première session qui devait avoir lieu ce samedi 21 septembre.

J'ai tout juste eu le temps de me procurer un certificat médical d'aptitude au parachutisme pendant ma pause déjeuner ce vendredi, puisque cette première étape du Bwin Xpokertour avait pour thématique le saut en parachute, et me voici embarqué le samedi matin dans une folle aventure !! Le Xpokertour, en quelques mots, c'est un mini-tournoi de poker de l'extrême filmé, et réservé aux amateurs de sensations fortes, puisque se déroulant en des lieux improbables avec un surplus d'adrénaline du fait du lieu et du contexte du tournoi. Cette première session avait lieu dans un avion, en plein vol ! Huit candidats pour un seul vainqueur qualifié pour la finale en novembre. Et celui qui triomphera en finale bénéficiera d'un contrat semi-professionnel avec 20 000 Euros de dotation en tournois live.

notre sublimissime croupière
Samedi matin, bien avant que le jour ne se lève, nous nous sommes dirigé vers l'aérodrome de Péronne, en Picardie. Là, un avion improbable nous attendait afin que nous nous livrions à une partie de poker qui s'annonçait comme mémorable, puisque se déroulant en plein vol. Autant le dire tout de suite, j'ai été très mal à l'aise dès les premiers instants de ce tournoi. Plus que la peur de perdre, c'est surtout une forte sensation d'inconfort qui a paralysé mon jeu. L'odeur de kérosène ajouté au bruit assourdissant de l'avion, ça, nous avons tous dû le subir à égalité, et je ne saurais m'y attarder, cela faisait partie des conditions de jeu. Mais à titre personnel, je traînais un lourd passif : un reliquat de rhinopharyngite, allié à un déficit important de sommeil au cours de la semaine écoulée et à une atroce sensation de chaleur dans l'avion du fait de mes trop nombreuses couches de vêtements dont il était impossible de me défaire (emmailloté que j'étais avec ma combinaison et mon harnais), tout ceci a fait que j'ai décidé d'adopter une stratégie ultra-ultra défensive, voire passive, en attendant que l'avion atterrisse afin de faire une première pause. Sauf que pendant ce temps, je me suis fait grignoter une partie de mes jetons. Et lorsque j'ai envoyé mon tapis avec As-Valet, j'ai été suivi par un illuminé avec Roi-Deux. Et la croupière Mylène, absolument pétillante d'intelligence, de bonne humeur et de charme, a eu la main lourde en sortant un Deux, donnant ainsi à mon adversaire la plus petite des paires pour me sortir du tournoi à une piteuse septième place. Je ne saurais tenir rigueur de cette fâcheuse mésaventure à qui que ce soit : ni mon adversaire qui m'a payé avec n'importe quoi, ni Mylène la croupière dont les mains innocentes ont pourtant scellé mon sort. Je m'en veux surtout à moi-même d'avoir été mal inspiré dans mon jeu en début de partie.