Translate

samedi 8 septembre 2018

J'ai un ticket avec Wam

S'il y a bien une constante chez Winamax, c'est qu'il s'y passe en permanence quelque chose. Les temps morts n'y existent pas. Les promotions et événement se succèdent inlassablement à longueur d'année, de telle sorte que le charme ne soit jamais rompu : les Winamax Series tous les trimestres avec des dotations en ligne XXL, mais également les passerelles live (le Winamax Poker Tour, le WPO Dublin, le Sismix Marrakech, le Winamax Club Trophy), sans oublier la draft du poulain de l'année (Top Shark Academy) ou encore la superbe série vidéo Dans la tête d'un pro. Une offre diversifiée et attractive concoctée par un service marketing irréprochable et des équipes de terrain parfaitement rodées, le tout relayé par une webTV quotidienne (ayant repris depuis un an le flambeau de la regrettée radio hebdomadaire). Ca, c'est pour fidéliser le joueur de base. Et c'est déjà énorme. Pour les plus passionnés de ce jeu capables d'en disserter pendant des heures ad nauseam, il y a en plus le forum Wam-Poker, qui joue à la fois le rôle de cheville ouvrière du fleuron du poker en ligne français qu'est Winamax et de phare qui en illumine l'activité à chaque moment.

Wam-Poker été fondé il y a plus de dix ans maintenant afin d'accompagner l'essor de la marque Winamax sous la férule de Patrick 1er - le Pape du poker français - et fédère les enthousiasmes des zélateurs de Winamax regroupés en petites communautés disparates mais fidèles, avec un esprit convivial et bon enfant. Wam-Poker véhicule de ce fait une image saine du poker, vecteur de lien social, ce qui de prime abord ne va pas de soi tant ce jeu dégage une aura parfois trouble auprès des profanes ainsi que des joueurs occasionnels en proie au doute. Or, l'image d'une entreprise constitue toujours un enjeu important. Dans le cas d'une société dont la mission première consiste à vendre du rêve, c'est même carrément crucial. D'où l'importance de Wam-Poker dans le succès de Winamax qui ne se dément pas d'année en année. Une passion, non seulement ça s'entretient, mais ça se partage ! Transcription moderne de la Cène. C'est pourquoi les joueurs ayant l'esprit communautariste (dont je fais partie) jouent sans même s'en rendre compte un rôle d'apôtres du poker, en prêchant la bonne parole auprès du plus grand nombre : leur proches, leurs amis, leurs collègues, leurs connaissances. Catalyser ainsi le feu de la passion via un forum dédié est non seulement efficace, mais aussi bien plus économique que d'entretenir grassement des joueurs sponsorisés. D'autant que si les joueurs professionnels sponsorisés vendent bel et bien un peu de rêve au cercle des fidèles et regonflent parfois un peu le moral des jeûneurs à la foi chancelante, ils n'en manquent pas moins d'impact dans leur communication auprès des profanes (du fait d'une médiatisation trop chiche de la discipline dans les médias).

Afin de maintenir la dévotion chez ses joueurs communautaires, Wam-Poker propose régulièrement des ligues de poker à moindre coût avec des dotations ajoutées sous forme de tickets de tournoi, de goodies, voire parfois de petits packages pour un tournoi live. C'est ainsi qu'en remportant la finale du championnat mensuel du mois d'août, j'ai décroché un ticket pour jouer le tournoi phare trimestriel de Winamax : le merveilleux Million Event, dont le droit d'entrée est de 125 Euros (contre 150 précédemment). C'est LE tournoi qui fait envie. Car avec un million d'euros minimum de dotation, le vainqueur engrange habituellement près de 200 000 euros dans sa seule escarcelle.

Ce dimanche, je disputerai donc le Million Event dans le temple du poker hexagonal grâce à Wam-Poker sans avoir eu à bourse délier. Ce n'est pas la première fois. Ce ne sera pas la dernière, j'en suis persuadé, sachant que je moissonne toujours un de ces beaux tickets de-ci de-là. Accessoirement, je vais également arborer un beau logo distinct W sur les tables de Winamax tout le mois durant...  Privilège nouvellement instauré pour cette rentrée 2018-2019. Privilège symbolique. Mais privilège quand même, qui je le confesse est de nature à flatter mon ego en sus de me conférer un petit surplus de confiance aux tables. Reste maintenant à prier pour que cette coquetterie esthétique parvienne à décontenancer un tant soit peu mes adversaires...


Un petit miracle est à portée de clic. Je veux y croire. Après tout, je suis un fidèle parmi les fidèles. Il fait bon être un joueur communautaire au poker. Ma foi demeure intacte à ce jour et je communie avec dévotion. Merci, Wam. Amen.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire