Translate

samedi 29 décembre 2018

Challenge automnal Omaha hi-lo : le début de la fin

Mon challenge automnal consacré au Omaha hi-lo approche doucement de la fin. Non sans mal, car effectuer une centaine de tournois en un laps de temps limité n'est pas chose facile, sachant que l'offre sur ce type de tournois est famélique et qu'il m'est impossible de faire plus d'une dizaine de tournois de PLO8 par semaine.

Par ailleurs, bien que le challenge ne soit pas encore terminé, je peux d'ores et déjà affirmer que ma motivation aura été chancelante tout du long : je n'ai toujours pas gagné un seul de ces fichus tournois qui réunissent en moyenne à peine plus de cinquante joueurs, alors-même qu'en termes de volume j'en suis déjà aux trois quarts du chemin. Du coup, non seulement le plaisir éprouvé jusqu'ici est famélique, mais de surcroît mon ROI demeure à ce stade légèrement négatif, ce qui est vraiment anormal. Et dire que juste avant le début du challenge j'enchaînais les tables finales et les places payées sur ces tournois de Omaha hi-lo !

à bout portant et par surprise... une situation pourtant idéale, en principe.
Quel camouflet, à ce stade ! J'avais prévu de pondre un petit mode d'emploi du Omaha hi-lo sur le forum du Club Poker dans la rubrique dédiée (du fait du très faible nombre d'articles techniques sur cette discipline disponibles sur la toile). Au regard de ces résultats provisoires plus que médiocres, je pense n'avoir aucune espèce de légitimité à le faire, du coup. Je me sens aussi gêné que cet olibrius dans Pulp Fiction, qui débarque soudainement des toilettes et qui vide son chargeur à bout portant sur les deux héros (J. Travolta et Samuel L. Jackson) qui sont totalement pris au dépourvu, sans pourtant qu'une seule balle ne parvienne à les toucher. C'est gênant. Heureusement, contrairement au vilain, il me reste encore quelques cartouches à tirer. Mais il va me falloir faire mouche, et vite. Résultat final fin janvier si tout va bien...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire